Le mot du responsable de la coordination des réseaux

Le mot du responsable de la coordination des réseaux

Sciences Po Lille est une grande école publique sélective qui choisit ses étudiants sur la base d’examens d’entrée. Chaque année c’est un total de 360 à 380 places qui est proposé pour intégrer notre école.

Ces examens sont organisés soit en partenariat avec le Réseau des Sciences Po (Concours Communs d’entrée en 1ère année et en 2ème année), soit avec l’Ecole Supérieur de Journalisme, soit en solo (Concours d’accès aux doubles diplômes internationaux, concours d’accès direct en 4ème année).

Il existe actuellement un total de 7 voies d’accès à Sciences Po Lille depuis la 1ère année jusqu’à la 4ème année. Elles permettent toutes, au final, d’obtenir le Diplôme de Sciences Po Lille valant grade de Master et, en fonction du concours, parfois un second diplôme délivré par l’établissement partenaire.

Il est tout à fait possible, en fonction des conditions d’inscription aux concours et de leurs dates, de s’inscrire à plusieurs d’entre eux.

Sciences Po Lille n’organise pas de procédure d’admission sur la base du seul dossier et/ou de la mention Très Bien obtenue au baccalauréat.
Pierre Mathiot, responsable de la coordination des réseaux
L’attractivité de Sciences Po Lille a pour conséquence première la très grande sélectivité de ces divers examens d’entrée. En effet, seuls 7 à 15% des candidats sont finalement admis. Il convient donc de se préparer le mieux possible en prenant d’abord connaissance des épreuves qui sont proposées (écrites dans tous les cas, écrites puis orales pour certaines voies d’accès) et des exigences fixées, des annales des concours précédents, des rapports des concours dans le cas des concours communs. Il convient ensuite de s’organiser le mieux possible pour réviser de façon à affronter dans les meilleures conditions possibles des épreuves dont la difficulté renvoie largement au nombre et à la qualité des candidats.

Les informations proposées ici concernant à la fois les diverses voies d’accès, leur organisation concrète, la préparation et le programme d’égalité des chances.