Informations importantes de la direction

Informations importantes de la direction

Mercredi 22 mars - 16h30


Chères étudiantes, chers étudiants,
Chères et chers collègues,
Mesdames, Messieurs,

Nous revenons vers vous pour vous informer au mieux de la situation de notre école dans le cadre du mouvement social en cours.

Aujourd'hui, les deux bâtiments ont été fermés après un blocage et il n'a pas été fait appel aux forces de l'ordre. Il est en effet hors de question d'ajouter de la tension à la tension.
Ces fermetures mettent bien entendu en difficulté les étudiantes et les étudiants, et plus particulièrement les plus fragiles car l'ensemble de nos activités, et pas seulement les cours, est annulé. Ainsi la fermeture de la bibliothèque pénalise clairement d'abord celles et ceux qui y trouvent de bonnes conditions de travail, une connexion gratuite. Ces fermetures font également peser une charge forte sur les personnels qui consacrent un temps très important à déprogrammer et reprogrammer ces activités. S'agissant des enseignements, l'accumulation des jours sans cours, l'usage différencié du distanciel, entre autres choses, font peser une pression forte sur le semestre et sur les conditions de sa validation.

Alors que d'autres manières d'agir dans le mouvement qui respectent la liberté d'étudier, d'enseigner et de travailler sont possibles, comme cela a été montré hier, il a été décidé de réitérer un blocage ce mercredi et un vote a d'ores et déjà été organisé pour demain.

En conséquence, nous vous communiquons les informations suivantes :
- demain jeudi l'ensemble de l'école sera fermé tout la journée et toutes les activités prévues sont annulées (dont les rendez-vous copies). Il est demandé aux enseignantes et enseignants, comme nous l'avions annoncé lundi, de ne pas recourir au distanciel.
- vendredi et samedi, il est possible pour les enseignantes et enseignants qui le souhaitent d'enseigner en distanciel.
- la décision d'ouvrir ou non l'école et la bibliothèque seront prises demain soir pour vendredi si un contact est établi avec le collectif "iep mobilisé". Il est hors de question de décider le matin à l'aube face à un blocage. Ce qui doit être privilégié est la concertation et la préparation et non les décisions prises au dernier moment sous la pression des événements. Si l'un, ou les deux bâtiments, venaient à être à nouveau fermés, alors toutes les activités autres que les activités d'enseignement seraient annulées.
- pour ce qui concerne la semaine prochaine, nous ferons en sorte de communiquer durant le week-end ou, au plus tard, dans les premières heures de lundi.

Pour de nombreuses raisons, la tension et la pression sont montées depuis quelques jours et il est probable, malheureusement, que les choses ne s'apaisent pas dans les moments qui viennent.

Nous appelons à nouveau au calme et à la raison : l'essentiel, vraiment, est d'assurer la sécurité des personnes et des biens.

Nous redisons notre disponibilité pour dialoguer et échanger.

Très cordialement,

Pierre Mathiot


Mercredi 22 mars - 9h15

La bibliothèque restera fermée aujourd'hui

 

Mercredi 22 mars - 7h

Chères étudiantes, chers étudiants,
Chères et chers collègues,
Mesdames et Messieurs,

Nous venons d'apprendre qu'un blocage était engagé ce matin devant les locaux de Sciences Po Lille, rue Angellier. A ce stade la bibliothèque n'est pas concernée : nous reviendrons vers vous si la situation évolue.

L'organisation de ce blocage foule aux pieds un accord passé avec une délégation du collectif "iep mobilisé" lundi. Cet accord avait fait l'objet d'un message largement communiqué qui n'a jamais été remis en cause. Il permettait que l'école puisse fonctionner tout en donnant toute possibilité aux personnes mobilisées de s'engager dans le mouvement social.

Nous avons pour notre part pleinement respecté nos engagements.

J'appelle instamment celles et ceux qui voulaient venir étudier ou travailler en bibliothèque à attendre la confirmation de son ouverture à 9h pour se déplacer, j'appelle également les personnels et les enseignants à ne pas se déplacer pour ne pas ajouter de la tension.

J'invite les enseignantes et les enseignants qui le souhaitent à passer immédiatement en distanciel. Le distanciel sera la modalité unique d'enseignement jusqu'au samedi 25 mars inclus.

Bien entendu toutes les autres activités de l'école sont suspendues, notamment celles prévues au service des étudiantes et des étudiants.
On aura compris que les premières personnes qui subiront cette situation sont les élèves les plus fragiles qui ont, entre autres choses, besoin d'un lieu de travail doté d'une bonne connexion.

Dans un moment de montée générale de la tension, il est important de faire en sorte de garder calme et raison.

Très cordialement,

Pierre Mathiot

 

Lundi 20 mars (12h30)

Chères étudiantes, chers étudiants,

Chères et chers collègues,

Mesdames, Messieurs,

Après en avoir échangé avec une délégation des élèves mobilisés, je porte à votre connaissance les informations suivantes :

- Les enseignements reprendront en présentiel à partir de demain matin et pour toute la semaine, à l’exception de la journée de jeudi qui verra les cours annulés dans le cadre de la mobilisation actuellement en cours,

- Des cours pourront avoir lieu en distanciel pour les enseignantes et enseignants qui sont empêchés de se déplacer pour des raisons liées au mouvement social,

- L'ensemble des autres activités de l’école (vie associative, conférences, formation continue,…) pourra se dérouler normalement,

- Les cours prévus ce jour sont suspendus,

-  Demain mardi, il est mis à disposition des personnes mobilisées à partir de 14h la salle Germaine Tillion. Les élèves qui choisiront d’aller participer aux réunions et débats qui y seront organisés verront leurs absences excusées. Il leur est demandé de bien vouloir se faire connaître par courtoisie auprès de leurs enseignantes et enseignants. Nous communiquerons les informations liées à cet après-midi de débat dès que nous en aurons connaissance.

J’insiste sur le fait que la durée du mouvement, les incertitudes quant à la situation, les perturbations diverses qu’il entraîne logiquement pour notre école doivent être appréhendés dans le calme et le dialogue entre toutes les parties et tenir compte autant que faire se peut d’attentes parfois contradictoires.

Nous nous efforçons de faire face à ces diverses contraintes.

Je vous remercie encore une fois pour votre compréhension.

Très cordialement,

Pierre Mathiot

------------------

lundi 20 mars (7h)

Bonjour,
Pierre Mathiot, directeur de Sciences Po Lille, me demande de vous prévenir que l'école n'est PAS accessible en ce début de matinée pour cause de blocage. Ce n'est donc pas la peine de vous déplacer pour celles et ceux qui auraient souhaité accéder aux locaux aux horaires habituels d'ouverture (8h).  Il a été proposé aux personnels qui en ont la possibilité de télétravailler aujourd'hui.
Nous saurons à 9h si la bibliothèque est ouverte. Nous vous préviendrons si elle ne l'est pas.
Bon début de journée et bien à vous,
Virginie Caekebeke
Responsable de la communication

------------


Dimanche 19 mars


Chères étudiantes, chers étudiants,
Chères et chers collègues,
Mesdames, Messieurs,
Je vous écris exceptionnellement un dimanche pour évoquer la situation dans notre école en lien avec le mouvement social en cours.
A cette heure, nous ne connaissons pas les intentions des étudiantes et étudiants mobilisés. De ce fait, nous ne pouvons pas faire autrement que de vous indiquer que l'école a vocation à ouvrir demain et les cours à se dérouler en présentiel.
Nous vous prions de bien vouloir consulter régulièrement votre messagerie, y compris tôt le matin.
Si la situation venait à évoluer, nous communiquerions dans les plus brefs délais, conscients des désagréments provoqués ces derniers jours par les différentes situations de blocage.
Conscient de vos inquiétudes, nos équipes mettent tout en œuvre pour vous permettre de reporter ou déplacer vos cours même si au fur et à mesure des semaines et des différents blocages, nos marges de manœuvre s’épuisent.
Il est de ma responsabilité de le rappeler ici.
Par ailleurs, si vous étiez empêchés de vous déplacer du fait de la grève dans les transports, vos absences seraient excusées.
Nous persistons à considérer que le blocage ne constitue pas la seule manière d'agir et de faire connaître son opposition. Il nourrit de profonds clivages au sein de l'école et constitue même probablement une façon d'empêcher que le mouvement prenne plus d'importance.
Nous réitérons donc ici à l'endroit des étudiantes et étudiants mobilisés notre disponibilité à échanger et notre conviction que d'autres moyens d'action sont efficaces.
Très cordialement,
Pierre Mathiot,
directeur de Sciences Po Lille

---------------------------

vendredi 17 mars

Chères étudiantes, chers étudiants,
Chères et chers collègues,
Mesdames, Messieurs,

Je vous informe que les enseignements prévus demain samedi pourront avoir lieu, si les enseignantes et les enseignants le souhaitent, en mode distanciel.
Je remercie les enseignantes et les enseignants qui assureront leurs cours, conférences ou séminaires de bien vouloir en informer préalablement leurs élèves et de ne pas proposer de galops d'essai.

Le bâtiment de la rue Angellier sera fermé. La bibliothèque fonctionnera normalement.
S'agissant du début de la semaine prochaine, nous reviendrons vers vous le plus rapidement possible.
La situation est complexe, nous faisons au mieux pour la gérer.
Je vous remercie toutes et tous pour votre compréhension.
Très cordialement,

Pierre Mathiot

_________________________________

 

vendredi 17 mars 2023


L'école n'est pas accessible en ce début de matinée pour cause de blocage. Ce n'est donc pas la peine de vous déplacer pour celles et ceux qui auraient souhaité accéder aux locaux aux horaires habituels d'ouverture.

Compte-tenu des circonstances, il n'y aura pas cours aujourd'hui, ni en visio ni en présentiel.

La bibliothèque est ouverte aujourd'hui aux horaires habituels (9h-22h).