Darriulat

Philippe Darriulat

M. Philippe Darriulat
Profession : Professeur des Universités en histoire contemporaine
Employeur : Sciences Po Lille
Type de personnel : Enseignant Statut : Titulaire
Matière(s) enseignée(s) : Épistémologie de l'histoire - Histoire contemporaine : l'Europe au 19ème siècle - Histoire des médias et de l'espace public - Histoire des pratiques culturelles - Histoire des représentations du pouvoir - Méthodologie de la recherche - Penser une construction européenne ;des Lumières au 1er conflit mondial -
Domaine d’enseignement, discipline : Histoire -
  • Coordonnées

    Téléphone : +33 3 59 57 64 09
    Bureau : 4.14

  • Présentation

    Domaine d'enseignement :

    - Histoire Contemporaine.

  • Enseignements et responsabilités à Sciences Po Lille

    Responsabilités :

    - Responsable des enseignements d’histoire.

    - Membre du CA et du conseil scientifique de Sciences Po Lille.

    Enseignements :

    - Cours : Modernisation politique en Europe : 1814-1914. (1re année).

    - Cours: Société, culture et impérialisme en Europe au 19e siècle (1re année)

    - Conférence: Méthodologie de la recherche en histoire (4e année)

    - Cours : Histoire des médias et de l’espace public (4e année).

    - Séminaire : Histoire des pratiques culturelles (4e année).

    - Séminaire : Histoire des représentations du pouvoir (4e année).

    - Séminaire : Épistémologie de l’histoire (4e année).

    - Séminaire : Histoire des villes (4e année)

    - Séminaire : Les projets européens de la paix d’Augsbourg à la Première Guerre mondiale (4e année)

  • Carrière universitaire, expériences professionnelles

    2009 - ...

    Professeur d’histoire contemporaine à Sciences Po Lille.

    1996 - 2009

    Professeur d’histoire-géographie dans le secondaire.

  • Activités de recherche, publications récentes

    Ouvrages :

    - Un Enfant du siècle : Albert Laponneraye, révolutionnaire, historien et journaliste, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2019.

    - - Serge Bianchi, Philippe Darriulat, Emmanuel Naquet, François Ploux, Citoyenneté, démocratie, république, (1789-1899), Rennes, PUR, 2014.

    - La Muse du peuple. Chansons sociales et politiques en France 1815-1871, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2010.

    Collaborations :

    Sylvie Aprile, Cristina Cassina, Philippe Darriulat, René Leboutte, Europe de papier. Projets européens au xixe siècle, Lille, Presses universitaires du septentrion, 2015

    Serge Bianchi, Philippe Darriulat, Emmanuel Naquet, François Ploux, Citoyenneté, démocratie, république, (1789-1899), Rennes, PUR, 2014

    « Satire, culture républicaine et diffusion chansonnière. France première moitié du xixe siècle », dans Cédric Passard et Denis Ramond (dir.), De quoi se moque-t-on ? Satire et liberté d’expression, CNRS éditions, 2021.

    « La mémoire immédiate de la Commune dans la chanson de diffusion », dans Marc César et Laure Godineau, La Commune de 1871 : une relecture, Grâne, Créaphis, 2019, p. 389-403.

    « Chanson et identité ouvrière en France (1817-1849) », dans Stéphane Hirschi,‎ Corinne Legoy,‎ Serge Linarès,‎ Alexandra Saemmer et Alain Vaillant (dir.), La poésie délivrée, Presses de Paris Nanterre, 2017, p. 143-155.

    - « Chanson et identité ouvrière en France (1817-1849) », dans Stéphane Hirschi,‎ Corinne Legoy,‎ Serge Linarès,‎ Alexandra Saemmer et Alain Vaillant (dir.), La poésie délivrée, Presses de Paris Nanterre, 2017, p. 143-155.

    - « Ce ne sont que des chansons : rechercher l’impunité et dépréciant ses propres formes d’expression (France première moitié du xixe siècle) », dans Michel Hastings et Bruno Villalba (dir.), L’Impunité. Tensions controverses et usages, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du septentrion, 2017.

    - « La chanson : une voix du peuple », dans Christophe Charle et Laurent Jeanpierre, La Vie intellectuelle en France. Des lendemains de la Révolution à 1914, Paris, Seuil, 2016, p. 155-156.

    - « Entre loisir, scène de genre et revendication : l’émergence de la chanson sociale au xixe siècle » et « Conclusions », dans Michel Cordillot (dir.), Poésie et chanson sociale dans l’Yonne (1830-1914), Les Cahiers d’Adiammos 89, n° 14, mai 2016, p. 9-36 et 345-350.

    - « L’Universel, l’européen et la patrie : la gauche républicaine française et la difficile transcendance de la nation (1830-1864) », dans Sylvie Aprile, Cristina Cassina, Philippe Darriulat, René Leboutte, Europe de papier. Projets européens au XIXe siècle, Lille, Presses universitaires du septentrion, 2015.

    - « Morales révolutionnaires et prophètes néojacobins de la monarchie de Juillet », dans Morales révolutionnaires, révolutions morales : prophètes et apologistes au temps des révolutions du Centre de Recherche en Histoire du XIXe siècle des Universités de Paris I et Paris IV, dirigé par Jacques-Olivier Boudon, Philippe Boutry et Sébastien Hallade, Rennes, PUR, 2015.

    - « Passeurs de Robespierre à l’âge romantique », dans Jean-Numa Ducange et Michel Biard [dir], Passeurs de révolution. Collection études révolutionnaires n°14, Paris, Société des études robespierristes, 2013.

    - « "Se Peut-il bien que des soldats français soient transformés en vils soldats du pape ?" Le Parti républicain face à l’intervention française de 1849 contre la république romaine », dans Laurent Reverso [dir.] Constitutions, Républiques, Mémoires : 1849 entre Rome et la France, Paris, L’Harmattan, 2011, p. 215-228.

    Notices biographiques :

    - Rédaction de 40 notices biographiques pour la version électronique du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français (publié sous la direction de Jean Maitron, http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/) : (« Auguste Alais », « Agénor Altaroche », « Paul Avenel », « Eugène Baillet », « François Barrillot », « Eugène Baumester », « Pierre-Jean, Béranger », « Pierre-Michel Chaplain », « Jean Batiste Clément », « Charles Colmance », « Alexis Dalès », « Emile Debraux », « Elie Deleschaux », « Hyppolite Demanet », « Rémy Doutre », « Victor Drappier », « Pierre Dupont », « Louis Festeau », « Elisa Fleury », « Claude Genoux », « Charles Gille », « Alexandre Guérin », « Léon Guillemin », « Pierre Lachambeaudie », « Joseph Landragin », « Savinien Lapointe », « Gustave Leroy », « Auguste Loynel », « Hégésippe Moreau », « Noël Mouret », « Agricol Perdiguier », « Charles Poncy », « Louis-Marie Ponty », « Eugène Pottier », « Eugène Pradel », « Victor Rabineau », « Christian Sailer », « Jacques Vacher », « Vinçard aîné [Jules Vinçard dit] », « Louis Voitelain »).

  • Formation, diplômes, parcours

    2008       Agrégation d’histoire, doctorat et Habilitation à diriger les recherches.