Les Podcasts de la Recherche

Les Podcasts de la Recherche


Pour valoriser les activités de recherche de ses enseignantes-chercheuses et enseignants-chercheurs, Sciences Po Lille lance la série de podcasts de la Recherche. Trois fois par an, nous vous proposons l'interview de l'une ou de l'un des membres de l'équipe pédagogique de l'école pour qu’elle ou qu'il rende compte de son parcours, de ses terrains d'enquête, de ses travaux mais aussi de sa vision de la recherche et de son rôle dans la cité.

Les podcasts 4 et 5 ont été réalisés par Emma Fleter, Pierre Lechat, Nawel Naamane et Eulalie Vieux, étudiantes et étudiants de la majeure CPC et de la majeure ASC.
Générique réalisé par Jules Lyochon, étudiant de la majeure CPC.


Ecouter les podcasts directement sur SoundCloud:
Application gratuite et disponible sur mobile


Podcast#5

Philippe Darriulat est professeur des Universités en Histoire Contemporaine et responsable des enseignements d’Histoire à Sciences Po Lille.

Spécialiste du XIXème siècle, ses recherches sont l’occasion de questionner les enchevêtrements de temporalités, ou comment les enjeux du présent invitent à de nouveaux éclairages du passé. Au-delà de son travail de chercheur, Philippe Darriulat revient sur son passé peu linéaire, marqué par des engagements politiques et militants et des rencontres marquantes.

Celles-ci l’ont guidé vers l’enseignement secondaire dans un établissement d’Aubervilliers, puis aux côtés du Maire du 18ème arrondissement de la capitale, avant de revenir à l’enseignement cette fois-ci dans le supérieur, après une thèse en histoire qu’il retravaillera des années plus tard. L’occasion alors de s’interroger sur la figure de l’intellectuel engagé et les innombrables formes que peuvent prendre cet engagement, dont notamment les Universités Populaires qu’il chérit particulièrement.

Vous pouvez retrouver les travaux et autres publications de Philippe Darriulat sur le site internet de Sciences Po Lille mais aussi sur Cairn.info et Persee.


Podcast#4

Delphine Pouchain est maîtresse de conférences en sciences économiques à Sciences Po Lille et co-responsable de la préparation à l’agrégation de Sciences économiques et sociales au sein de l’établissement.

Issue elle-même de Sciences Po Lille, où elle découvre l’économie, vite séduite par ses aspects théoriques et philosophiques, Delphine Pouchain, certifiée et agrégée de SES, réalise un détour par l’enseignement secondaire avant de se lancer dans la recherche.
Après avoir attendu quelques temps le bon sujet, la bonne personne, et le bon moment pour se lancer, Delphine Pouchain a un déclic pour le thème du commerce équitable, qui mêle des enjeux contemporains, concrets et parlants sur la consommation, et la dimension théorique, historique, et philosophique de la science économique qui lui est chère.

L’économiste part d’un double questionnement réciproque, d’un côté ce que la science économique peut dire sur cette pratique nouvelle en rupture avec la théorie mainstream, et de l’autre ce que le commerce équitable apprend sur l’évolution de la science économique et ses oublis, notamment la question du prix juste, et le goût pour la justice des agents économiques. Cette thèse dirigée par Patrick Mardellat a donné lieu à un ouvrage « Commerce équitable et prix juste », paru en 2016 aux Presses Universitaires d’Aix-Marseille. Toujours au carrefour entre théorie économique et questionnement contemporains, Delphine Pouchain travaille actuellement sur la question du vivant, en la croisant à ses intérêts pour les questions de justice et d’inégalité, dans un ancrage d’histoire de la pensée économique.
 
Pour en savoir davantage sur Delphine Pouchain et lire ses dernières publications, rendez-vous sur le site de Sciences Po Lille et sur Cairn.info.


Les podcasts 1 à 3 ont été réalisés par Marie Catelain, Thomas Demartis et Tansi Makele, étudiante et étudiants de la majeure CPC.
Podcast#3

Xavier Vandendriessche, professeur des universités en droit public spécialisé en droit constitutionnel, finances publiques et droit des étrangers, membre du Centre de Recherche Droits et Perspectives du Droit, ancien président de l’Université de Lille 2.

Professeur des universités en droit public depuis près de trente ans, Xavier Vandendriessche ​s'est fortement ​engagé pour développer la recherche au sein de l’Université de Lille 2.
Ayant mis en place une équipe de chercheurs et chercheuses en droit public (le GERAP, devenu l’Institut de recherches en droit public) et étant parvenu à regrouper tous les juristes de Lille 2 au sein du Centre de recherches en Droits et Perspectives du Droit, il conçoit la recherche juridique ​comme une nécessité permettant de développer une vision critique de la règle de droit ​et permettant de formuler des propositions de réformes et d’amélioration de celle-ci.

Si de nombreux juristes se sont appliqués à rendre cette discipline très technique, Xavier Vandendriessche souligne, au contraire, qu’il est essentiel de valoriser l’aspect théorique et politique du droit des finances publiques. Il rappelle que, loin d’être déconnectée de la réalité, cette branche du droit se trouve à la croisée de l’économie, de la politique et de la sociologie dans le sens où elle se donne pour objectif de garantir la bonne utilisation de l’argent du contribuable par les pouvoirs publics. Cette discipline est donc essentielle et devrait intéresser chaque citoyen désireux de comprendre de quelle manière est utilisé son impôt.

Parmi ses autres thématiques de recherche, Xavier Vandendriessche s’intéresse également au droit des étrangers. Thème récurrent dans le débat politique, il explique que ce droit est de plus en plus interprété par les partis politiques, qui l’instrumentalisent dans le sens du rejet de l’autre et de la fermeture. Très inquiet de la privation progressive des libertés publiques ces dernières années, il insiste sur le rôle du chercheur en droit qui se doit de rappeler les grands principes fondamentaux gouvernant notre vie en société et le devoir d’humanité auxquels tous les peuples devraient se soumettre.

Pour en savoir davantage sur Xavier Vandendriessche et lire ses dernières publications, rendez-vous sur le site de Sciences Po Lille, sur le site de l’Université de Lille ou directement sur Cairn.info
Podcast#2

Clémence Fourton, enseignante-chercheuse en études anglophones spécialisée dans l’analyse de la civilisation britannique, membre du laboratoire CECILLE et responsable du double-diplôme franco-britannique à Sciences Po Lille.
 
Si les recherches en études anglophones se divisent en quatre groupes - Linguistique, Littérature, Civilisation et Traduction -, Clémence Fourton, passionnée depuis toujours par la sociologie et la théorie critique, se tourne progressivement vers le domaine de la Civilisation. Elle est aujourd’hui spécialisée dans les questions politiques et sociales britanniques et effectue ses recherches au sein du Centre d'Études en Civilisations Langues et Lettres Étrangères de Lille (CECILLE).

Passionnée par les questions politiques et sociales, Clémence Fourton étudie alors l’évolution du régime social britannique en se penchant notamment sur la place du secteur privé dans le système de santé du pays. Si elles rendent compte de luttes autour de la privatisation du NHS dès les années 1980, ses recherches donnent aussi une clef de lecture intéressante pour analyser les enjeux liés à la gestion actuelle de la crise du coronavirus outre-manche.

Cette analyse du système social britannique ne s’adresse pas uniquement à des experts. Au contraire, Clémence Fourton cherche à élargir son lectorat et à le faire réfléchir sur des questions plus larges qui se posent au Royaume-Uni comme en France. C’est notamment ce qu’elle propose dans un ouvrage de vulgarisation, Idées reçues sur le Royaume-Uni , à paraître en 2021.

Ces larges questionnements sur le monde social sont complétés par une réflexion subtile sur le féminisme. Cette forme d’engagement que l’on devine dans les publications de Clémence Fourton est particulièrement importante dans la mesure où elle se fait dans le secteur de la recherche qui, comme de nombreux autres domaines, fait face à des problèmes en termes de sexisme et de discriminations genrées.

Pour en savoir davantage sur Clémence Fourton et lire ses dernières publications, rendez-vous sur le site de Sciences Po Lille et sur Cairn.info
Podcast#1

Nicolas Kaciaf, enseignant-chercheur en science politique spécialisé dans l’analyse des médias et de l’espace public, membre du laboratoire CERAPS et ​co-directeur de la recherche à Sciences Po Lille
 
Si Nicolas Kaciaf ambitionne, après le bac, de devenir journaliste, ​ses différents stages dans le domaine et son premier mémoire à Sciences Po Lille le convainquent d’emprunter une autre voie. Intéressé par l’analyse des médias et du journalisme, il poursuit ses études à l'Université Paris 1 par une maîtrise, un DEA puis un doctorat de science politique, ce qui le conduit alors vers le métier d’enseignant-chercheur.

Un des aspects intéressants de l'analyse des médias et de l’espace public réside dans les transformations du journalisme politique en France. C’est notamment l’objet de la thèse dans laquelle Nicolas Kaciaf propose d’analyser les métamorphoses des pages "Politique" françaises depuis 1945. Après avoir constitué un vaste corpus d’articles et mené une soixantaine entretiens auprès de journalistes politiques de différentes générations, il met en évidence un déclin des formes classiques du journalisme parlementaire au profit d'un journalisme avant tout soucieux de raconter et décrypter les luttes individuelles pour le pouvoir d'Etat. Sa thèse a fait l'objet d'un ouvrage publié en 2013 aux Presses Universitaires de Rennes : Les Pages "Politique". Histoire du journalisme politique dans la presse française (1945-2006).

Si les chercheurs doivent demeurer le plus objectif possible dans leurs enquêtes, le choix de leurs sujets de recherche n'est cependant pas neutre du point de vue des valeurs. Indépendants vis-à-vis des différences instances de pouvoir, les chercheurs ont ainsi vocation à observer et comprendre l’ordre social ou politique établi dans le but de l’améliorer. C’est notamment l’objet des différentes recherches de Nicolas Kaciaf qui révèlent, avec un regard critique, les transformations économiques, politiques, numériques et sociologiques de l’écosystème médiatique - qu’il s’agisse, par exemple, du journalisme d’investigation ou du journalisme local.

Pour en savoir davantage sur Nicolas Kaciaf et lire ses dernières publications, rendez-vous sur le site de Sciences Po Lille et sur Cairn.info