Boyadjian

Julien Boyadjian

M. Julien Boyadjian
Profession : Maître de conférences en science politique
Employeur : Sciences Po Lille
Type de personnel : Enseignant Statut : Titulaire
Domaine d’enseignement, discipline : Science politique -
  • Coordonnées

    Bureau : 4.10

  • Présentation

    Domaines de recherche et d'enseignement :

    • Sociologie du numérique
    • Sociologie politique
    • Méthodes des sciences sociales
    • Communication politique

  • Enseignements et responsabilités à Sciences Po Lille

    Responsable de la majeure Communication Publique et Corporate.

    Responsable des enseignements de Méthodes des sciences sociales.

    Co-responsable de la réforme du second cycle.

     

    Cours magistraux :

    • Sociologie des comportements politiques
    • Projets communs tutorés

    Conférences de méthode :

    • Méthodes des sciences sociales
    • Théorie des organisations
    • Méthodologie du mémoire et du rapport d'expertise

    Séminaires :

    • Opinion publique, études et sondages
    • Analyse des pratiques et communautés numériques

  • Carrière universitaire, expériences professionnelles

    • 2018 - 2019 : Chargé de cours à l'Université Euro-méditerranéenne de Fès, "Statistiques et data science" (L2, 39h).
    • 2018 - 2019 : Chargé de cours à l'Université de Lille, "Enjeux sociaux contemporains : le numérique", (L1, 18h).
    • 2016 - 2019 : Chargé de cours, ESJ-Sciences Po Lille, "Sociologie des comportements électoraux" (M2, 9h).
    • 2014 - 2016 : Attaché temporaire d'enseignement et de recherche en science politique (192 heures), Université de Montpellier.
    • 2010 - 2014 : Doctorant contractuel, Université de Montpellier. 

  • Activités de recherche, publications récentes

    Ouvrage

    • Analyser les opinions politiques sur internet. Enjeux théoriques et défis méthodologiques, Paris, Dalloz, 2016.

    Articles parus dans des revues à comité de lecture :

    • « Les conditions de scientificité des big data en science politique », Revue française de science politique, vol. 67, n°5, 2017, p. 919-929.
    • (Avec David Gouard, Julien Audermard, Christèle Marchand-Lagier, Romain Mathieu, Laurent Olivier et Anaïs Theviot), « Les trois électorats de la primaire de la droite et du centre. Mobilisation et production des votes aux limites de l’entre soi », Revue française de science politique, vol. 67, n°6, 2017, p. 1113-1130.
    •  (Avec Aurélie Olivesi et Julien Velcin), « Le web politique au prisme de la science des données. Des croisements disciplinaires aux renouvellements épistémologiques », Réseaux, vol. 204, n° 4, 2017, p. 9-31.
    •  (Avec Julien Velcin), « L’analyse quantitative des médias sociaux, une alternative aux enquêtes déclaratives ? », Questions de communication, 31 | 2017, p. 111-135.
    • « Les usages politiques différenciés de Twitter. Esquisse d’une typologie des twittos politiques », Politique de communication, n°6, 2016.
    • « Twitter, un nouveau baromètre de l'opinion publique ? », Participations, n°8, 2014/1, p. 55-74.

    Autre article :

    • « La science politique face aux enjeux du big data et de la protection des données personnelles sur internet », Revue de Droit public, n°1, janvier-février 2016.

    Contributions d’ouvrages :

    • (Avec Anaïs Theviot), « Les modalités de suivi d'une campagne électorale inédite. Usages et expositions aux (nouveaux) médias lors de la primaire de la droite et du centre de 2016 », in Anaïs Théviot, Médias et élections. Les campagnes présidentielle et législatives de 2017, Presse Universitaire de Septentrion, 2019.
    • « Chapitre 13. Comment étudier les réseaux sociaux ? », in Xavier Marc et Jean-François Tchernia (dir.), Etudier l’opinion, 2èmeédition, Grenoble, PUG, 2018.
    • « Chapitre 6. Les usages frontistes du web », in Sylvain Crépon, Alexandre Dézé, et Nonna Mayer (dir.), Les faux-semblants du Front national, Paris, Presses de Sciences Po, 2015.

    Participations à des manuels et ouvrages pédagogiques :

    • « Les usages du numérique par les acteurs politiques » (p. 188-192) in Xavier Crettiez, Patrick Hassenteufel et Jacques Maillard (dir.), Introduction à la science politique, Paris, Armand Colin, 2018.
    • « La culture à l'heure du numérique » (p. 107-110), « Internet et démocratie » (p. 111-116), « Le numérique comme outil de campagne électorale » (p.123-128), « L'information à l'ère numérique » (p. 129-134), « Numérique, identité(s) et lien social » (p. 151-154), « La fracture numérique » (p. 173-178), in Anne Bazin, Cédric Passard (dir.), Sciences Po, Concours commun 2019. Le secret, Le numérique. Paris, Atlande, 2018.

    Coordination de numéro de revue :

    • (Avec Aurélie Olivesi et Julien Velcin), « Le web politique au prisme de la science des données. Des croisements disciplinaires aux renouvellements épistémologiques », Réseaux, vol. 204, n° 4, 2017, p. 9-31.

    Recensions d’ouvrages:

    • « Menger (Pierre-Michel), Paye (Simon), dir., Big data et traçabilité numérique. Les sciences sociales face à la quantification massive des individus, Paris, Collège de France, 2017, 218 p. », Politix, 2018/2 (n° 122), p. 234-237.
    • « Hersh (Eitan D.), Hacking the Electorate.How Campaigns Perceive Voters, New York, Cambridge University Press, 2015 », Revue française de science politique, n°67(1), 2017, p. 192-193.

    Communications dans des colloques et congrès internationaux :

    • (Avec Jean-Yves Dormagen), « The concentration of Political audience on Twitter », Congrès international de science politique (IPSA), Poznań, juillet 2016.
    • « L’utilisation de Twitter dans l’espace public français », Table ronde Démocratie aujourd’hui : quel rôle pour Internet ?, Budapest, 25 avril 2016.
    • « Why and How to Create a Panel of Twitter Users », Congrès de l’Association américaine de science politique (APSA), San Francisco, Septembre 2015.
    • (Avec Jean-Yves Dormagen et Marie Neihouser), « The Mechanisms of Twitter Audience Reach », Congrès de l’Association américaine de science politique (APSA), San Francisco, Septembre 2015.
    • « A hybrid method for measuring opinion », CeDEM Asia 2014 (Conference for e-Democracy and Open Government), Hong-Kong, décembre 2014 (avec actes publiés).
    • « Panel Random and Digital Networks », Congrès de l’Association Internationale de Sociologie (ISA), Yokohama, Japon, juillet 2014.
    •  (Avec Jean-Yves Dormagen et Marie Neihouser), « Les logiques d’accès à l’audience sur Twitter », Congrès de l’Association Internationale de Sociologie (ISA), Yokohama, Japon, juillet 2014.
    • « Twitter, un nouveau baromètre de l’opinion publique ? », Congrès international Regards critiques sur la participation politique en ligne, Paris, juin 2013

    Communications dans des séminaires, journées d’études et colloques nationaux :

    • « L’analyse quantitative des médias sociaux, une alternative aux enquêtes déclaratives ? », colloque L’analyse des sites web est-elle toujours pertinente ?,  Clermont-Ferrand, 29 mai 2019.
    • « Sociologie des étudiants de Sciences Po Lille », Lille, 29 avril 2019.
    • « Internet et la participation citoyenne », séminaire des lectrices et lecteurs de l'office allemand d'échanges universitaires, Marseille, vendredi 28 mars 2019.
    • « Analyser les opinions sur les réseaux sociaux : enjeux de méthode », journée d’étude Mobilisation et réseaux sociaux, Université de Pau et des pays de l’Adour, 26 mars 2019.
    • « Analyser les données du Web politique : un défi pour les sciences sociales », séminaire Les sciences sociales en question : grandes controverses épistémologiques et méthodologiques, Sciences Po Paris, 12 avril 2018.
    • « Sociologie des utilisateurs de Twitter », journée d’étude Twitter et les sciences sociales, IFRIS, Institut des systèmes complexes, 14 mars 2018.
    • « Analyser les opinions sur internet », séminaire du GRETS, Paris, 6 mars 2018.
    • « Les conditions de scientificité des big data en science politique », journée d’étude Common Data : méthodes, intégrité scientifique et donnée, Montpellier, MHS Sud, 16 février 2018.
    • « Le porte-parolat à l’heure de Twitter : vers un contournement de la parole institutionnelle ? », Colloque Porter la parole, Lille, 11-12 janvier 2018.
    • « Des "auto-entrepreneurs" militants ? Twitter ou une nouvelle forme d'engagement distancié », Congrès de l'Association française de science politique, Montpellier, 10-12 juillet 2017.
    • « Retweeter la politique : les conditions d’accès à l’audience politique sur Twitter » (avec Jean-Yves Dormagen), Congrès de l'Association française de science politique, Montpellier, 10-12 juillet 2017.
    • « Analyser les opinions politiques sur Internet, enjeux théoriques et défis méthodologiques », séminaire doctoral de Sciences Po Paris, 16 mai 2017.
    • « Les logiques sociales de l'influence sur Twitter », séminaire du laboratoire GERiiCO, 1er juin 2017.
    • « Panéliser Twitter, une méthode hybride de mesure des opinions politiques », Congrès de l’Association française de science politique, Aix-en-Provence, 22 juin 2015.
    • « Les facteurs dispositionnels et contextuels de la prise de parole politique sur Twitter », Congrès de l’Association française de science politique, Aix-en-Provence, 23 juin 2015.
    • « Analyser l’image des hommes politiques sur internet », séminaire T@nspolo, Avignon, 24 juin 2014.
    •  (Avec Marie Neihouser), « Les différences de genre entre blogueurs et twittos politiques », Congrès des Etudes de genre en France, Lyon, septembre 2014.
  • Formation, diplômes, parcours

    • 2014 : Doctorat de science politique, Mention « Très honorable avec les félicitations du jury », Faculté de droit et science politique, Université de Montpellier. Thèse lauréate du prix Dalloz 2015.

  • Autres activités ou responsabilités

    • Depuis 2017 : expert (comité et à distance) pour le Hcéres.
    • Depuis 2019 : membre (élu) du Conseil d’Administration de Sciences Po Lille